/ / /
/

Principes et conditions pour diviser une copropriété

Principes et conditions pour diviser une copropriété

À jour en Décembre 2016

Écrit par les experts Ooreka

D'après la loi du 10 juillet 1965, il est possible de diviser une copropriété en plusieurs copropriétés indépendantes. Cette scission est désormais régie par la loi SRU du 13 décembre 2000.

La scission d'une copropriété peut être utile pour améliorer et faciliter la gestion et le fonctionnement d'une copropriété : lors de travaux de restructuration, par exemple, ou lorsqu'une copropriété est en difficulté.

Toutes les démarches à suivre dans notre astuce !

Conditions pour diviser une copropriété

Pour pouvoir diviser une copropriété, deux conditions sont requises :

  • La copropriété doit être constituée de plusieurs bâtiments.
  • La division en propriété du sol doit être réalisable : tout ce qui est construit sur le terrain de la propriété, au-dessus et en-dessous du sol, lui appartient.

Bon à savoir : certaines parties communes indivisibles peuvent subsister comme les canalisations, les voies d'accès, la toiture, etc.

Besoin d'un syndic pour votre copropriété ?

Demander un Devis Gratuit

Étapes de la scission

Demande de scission

L'initiative de la division d'une copropriété peut être donnée à :

  • un propriétaire unique d'un ou de plusieurs lots : dans ce cas, il établit sa demande auprès du syndic pour obtenir une convocation de l'assemblée générale, par lettre recommandée avec accusé de réception ;
  • des copropriétaires d'un ou de plusieurs bâtiments : ils doivent voter cette division à la majorité absolue lors de la réunion de l'assemblée générale.

Décisions à prendre par l'assemblée générale de copropriété

L'assemblée générale fixe les conditions juridiques, matérielles et financières sur lesquelles seront basées la scission. Elle devra, entre autres, déterminer :

  • le mode de gestion des équipements communs qui sont indivisibles comme la chaudière et ses accessoires ou le chauffage central collectif ;
  • les attributions des équipements communs divisibles ;
  • les conditions nécessaires pour dissoudre le syndicat initial.

Création des nouveaux syndicats et nouvelle répartition des charges

La division entraîne la dissolution du syndicat initial en même temps que la création des copropriétés séparées.

Les nouveaux syndicats en cours de création doivent être convoqués au cours d'une réunion de l'assemblée générale pour :

  • adopter le règlement de copropriété initial ;
  • déterminer la nouvelle répartition des charges.

Vous souhaitez en savoir plus sur la copropriété et l'organisation à mettre en place ? Nos sites vous apportent tous les renseignements utiles :

Besoin d'un syndic pour votre copropriété ?

Demander un Devis Gratuit


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
nathalie greffier

avocate

Expert

david bletterer - paris -

agent immobilier | aab-immobilier.com

Expert

JA
joël adolphe

retraité cadre bancaire

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.