Syndic en ligne

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2018

Sommaire

Zoom sur les syndics 2.0, ces sociétés dont la naissance a été facilitée par le développement des nouvelles technologies et qui investissent de plus en plus le marché de la copropriété.

Syndic en ligne : définition

Les fonctions des syndics en ligne, également appelés syndic à distance ou microsyndic, sont les mêmes qu'un syndic traditionnel c'est-à-dire représenter, au quotidien, le syndicat des copropriétaires (tous les copropriétaires).

En pratique, les missions d'un syndic en ligne sont :

  • la tenue de la comptabilité ;
  • l'exécution des travaux ;
  • la convocation d'une assemblée générale une fois par an minimum ;
  • le recrutement et gestion du personnel ;
  • la passation de contrats avec des entreprises ;
  • la gestion de la réalisation des réparations courantes ;
  • la décision de travaux nécessaires à la conservation de l'immeuble ;
  • etc.

Ce sont des structures qui gèrent à distance des copropriétés grâce à la dématérialisation des échanges (mail, téléphone, sms, etc.).

Elles doivent justifier de leur assurance responsabilité civile professionnelle et de leur garantie financière.

Comment certains syndics en ligne peuvent-ils afficher un forfait avoisinant 100 € TTC par an et par lot d'honoraires ? Parce qu'ils fonctionnent avec très peu de collaborateurs, donc moins de charges. C'est d'ailleurs souvent ce prix attractif qui apparaît comme un critère décisif dans le choix de ce type de syndic.

Particularité du syndic en ligne

Il vise uniquement les petites copropriétés de moins de 30 lots (environ 80 % des copropriétés en France), copropriétés souvent négligées par les syndics traditionnels, qui leur préfèrent les grandes copropriétés, et donc les plus lucratives.

Les points forts du syndic en ligne : compte bancaire séparé et possibilité pour le syndicat des copropriétaires de choisir la banque qui détiendra ses fonds.

Mais surtout, l'extranet qui donne au conseil syndical l'accès en ligne à toutes les données concernant l'immeuble.

En somme, toutes ces particularités qui permettent au syndic d'être compétitif sont également son talon d'Achille.

Syndic en ligne et fonctionnement

Via un espace internet privé, les copropriétaires peuvent notamment émettre une suggestion ou préparer les points de l'ordre du jour de l'assemblée générale en un seul clic. Tout comme ils peuvent payer leurs charges en ligne.

Les comptes de la copropriété et les comptes des copropriétaires sont accessibles en permanence sur le site internet.

Avant de mandater un syndic en ligne, bien vérifier que certaines tâches ne sont pas en option payante.

En clair, le syndic à distance se cantonne à la gestion administrative et comptable de l'immeuble et se repose sur un « copropriétaire référent » pour des tâches qui lui sont habituellement dévolues.

Fin du contrat avec le syndic en ligne

En principe, le contrat entre le syndic et la copropriété dure entre un et trois ans.

Puis au bout de trois ans, la mise en concurrence entre plusieurs syndics devient obligatoire.

La question du changement de syndic doit être inscrite à l'ordre du jour de l'assemblée générale des copropriétaires

Pour en savoir plus :

Copropriété

Copropriété : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur le fonctionnement d'une copropriété
  • Les organes de contrôle, le syndic et les charges
Télécharger mon guide